samedi 30 janvier 2016

Média usine à appauvrissement.

Depuis quelques années les chaines de télévisions et les radios ont multiplié les matinales. Il faut avoir la petite phrase du matin qui va faire le tour du monde médiatique; qu’importe le discours, le matin on n’a pas le temps d’écouter les idées c’est la question qui compte ce que l’on veut c’est un dérapage, un mot, un lapsus pour faire le buzz. Alors toutes les chaines y vont  de leur harcèlement (la gégène est interdite maintenant!) pour entendre tomber l’interlocuteur. J’ai même entendu un jour sur France-Inter un commentaire acerbe, l’interview fini et l'invité parti, car on n’était pas content du résultat (bon c’était normal car l’invité était Marine Le Pen). Ne parlons pas de Bourdin qui se pose en moralisateur. Toute la journée donc on commente « vous avez entendu ? C’est incroyable ! » « Qui aurait pu penser ça ? » et voilà c’est parti le but n’est pas de faire avancer les choses mais de faire parler de nous; les médias.
Puis vient le soir avec ses émissions dont on ne connaît pas le « type » Information, divertissement ou fourre-tout. Alors attention, là c’est plus pernicieux. Bien sûr on reprend les petites phrases du matin mais là l’invité a un peu plus de temps. C’est plus pernicieux car il y a de nombreuses rubriques donc si l’invité veut dire quelque chose d’important il est vite coupé par une pub, un intervenant autre (humoriste en général) qui fait que le sujet d’avant est en complet décalage. Bon ! On y revient après, mais le fil est rompu et jamais on ne saura ce qu’a voulu dire l’interlocuteur. Quoi dire des interviews? Je regardais Maïtena dans une joute avec Philippot du FN ; qu’elle arrogance elle a, même un peu de venin et son petit sourire  façon à dire « cause toujours! » c’est fou ! Quel mépris!  Ces gens n’ont pas encore compris que rentrer dans un combat avec le FN ne sert à rien. Mais Maïtena s’en fout ce qu’elle veut c’est dire « vous avez vu comment je l’ai mouché! ». A savoir quand même, le lendemain elle a passé dix minutes à brandir le livre de Sarkozy. Tiens ! Bizarre elle est pro Sarkoziste ! Ou? ah Oui! Bolloré et Sarkozy ça me revient! C’est de la prostitution intellectuelle mais on s’en fout, on se vend de toute façon.
J’ai remarqué une chose alors attention! c’est sulfureux et subversif. Le matin ce sont des hommes en grande majorité qui mènent les émissions et le soir ce sont des femmes. Bizarre! Si j’étais méchant (mais loin de moi je suis un mouton grâce à eux d’ailleurs) enfin si j’étais méchant je dirais qu’on a besoin d’une mère pour nous servir la soupe le soir. Ouais je sais c’est sexiste et politiquement incorrect mais je blague eh ! Plus d’humour? Attention ne pas parler des femmes, des arabes, des musulmans, des juifs, des noirs, des homos, des minorités, des ghettos … Compliqué !
Il faut faire gaffe à ce qu’on dit surtout ne pas essayer d’expliquer, de comprendre car on nous traite de populiste et d’extrême droite. Comprendre ne veut pas dire adhérer c’est pour cela que les « intellectuels » se font brocarder car ils essaient de comprendre et d’expliquer mais essayer de savoir pourquoi des millions de gens votent FN veut dire que vous défendez le FN. C’est vous les médias qui avez élevé le FN à ce niveau en en parlant plus que de raison. Un type dans une émission (« là-bas si j’y suis ») non vous ne devez pas connaitre c’est une émission peu fréquentable, politiquement incorrect (n’y mettez pas les pieds SVP on veut la garder comme ça !) donc ce type expliquait que pendant les élections le temps de parole était contrôlé mais on a parlé à 90% du FN contre 20% des autres dans les émissions en tant que commentaires. Preuve qu’on aime bien le FN chez les médias (bravo pour la pub que vous lui faîtes et vous venez donner des leçons).
Donc on ne peut pas essayer de comprendre car c’est vous qui détenez la vérité. Vous critiquez plus les intellectuels d’aujourd’hui que les Sarthe et compagnies d'hier qui défendaient Staline alors que ce dernier tuait des millions de gens et surtout des intellectuels. Mais on a changé d’époque tout doit être lisse bien propre un mot ne doit pas en dépasser un autre en quelque sorte parler des musulmans quel toupet! quel racisme!  À mal nommer les choses …..
Alors les gens qui ont une journée de travail dans les jambes n’ont plus envie d’entendre vos salades. Ils se retournent vers Hanouna, ce n’est pas du top niveau mais au moins on n’est pas trompé sur la marchandise. On sait qu’on nous sert un potage potache au ras des pâquerettes et même de la ceinture  mais on peut prendre ça au premier degré sans réfléchir (c'est la nouvelle philosophie servie par la télé).
Voilà pourquoi vous appauvrissez les cerveaux d’ailleurs Edouard Baer en faisait la réflexion à votre émission Maïtena on passe du coq à l’âne (l’âne est souvent le politique la dedans) et ne retient rien du discours. Ce n’est pas grave car on a Edlin qui nous explique, enfin lamine la politique  avec sa dérision malsaine et son humour idiot. Vincent Lindon aussi sur « C à vous » s’est insurgé sur la façon dont on traite les politiques en sortant des vannes douteuses et faciles. Je ne sais pas si Baer et Lindon sont des intellos mais j’espère qu’ils feront des petits pour arrêter tout ce cirque.
Juste un petit mot des émissions à regarder:  la-bas si j'y suis où on peut écouter ce genre d'analyse: alain-badiou-penser-les-meurtres-de-masse Puis arret sur images Ou les invités ont le temps d'expliquer leurs théories et d'autres comme "ce soir ou jamais"
Dommage car vous les médias (surtout la télé) pourriez avoir une ambition autre; celle d’instruire. Je pense au contraire que plus vous lessivez les cerveaux plus vous vous confortez dans votre classe de privilégié.

Profitez!